Nos actions
Accueil Actualités La création du livret d’épargne

La création du livret d’épargne

La Caisse d’Épargne fait éclore les jardins ouvriers

De vertus de l’épargne…et des bains douches

La création du livret d’épargne

Pour encourager les classes populaires à épargner, La Caisse d'Epargne crée le livret d'épargne, un instrument d'indépendance financière autant que sociale.

Le livret d’épargne voit le jour avec la création de la Caisse d’Epargne de Paris en 1818. Son initiateur, Benjamin Delessert, banquier philanthrope associé au duc François de La Rochefoucauld-Liancourt, compte encourager les classes modestes à épargner, seul moyen pour lutter contre le jeu, l’alcoolisme et la pauvreté. À ses yeux, il s’agit d’ériger une véritable pédagogie de l’argent et de son bon usage avec un instrument financier novateur, ouvert à tous sans exclusive d’âge ni de sexe.

Ce petit carnet chargé de conserver la trace des versements, retraits et intérêts perçus concrétise l’acte d’épargne. Le livret d’épargne devient un instrument d’indépendance financière autant que de stabilité sociale. Si le démarrage est lent avec quelques centaines de livrets ouverts la première année, on en compte deux millions cinquante ans plus tard.

Pour sécuriser les fonds de cette épargne populaire, les dépôts sont versés dès 1829 au Trésor royal contre rémunération puis en 1837, à la Caisse des dépôts et consignations. Les Caisses d’Epargne deviennent alors des établissements privés d’utilité publique jusqu’à la loi de 1999 et leur transformation en banques coopératives. En 1966, le livret jusqu’ici dénommé livret d’épargne prend le nom de livret A pour se distinguer du livret B.

Cet article vous a-t-il intéressé ?

4

oui

non

1

haut de page

Nous suivre

En poursuivant la navigation sur ce site vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt. Pour en savoir plus cliquez ici.