Accueil Interview d’Alexandre Poirier

Interview d’Alexandre Poirier

Alexandre Poirier chargé d’affaires pro et asso, secteur du 94 Nord.

Malgré une orientation en CAP Electro-technique, Alexandre Poirier a pris un virage à 360° pour valider un DUT en commercialisation puis une spécialité en banque assurance. Après une première expérience au CIC, il a rejoint la Caisse d’Epargne Ile-de-France en 2011 puis s’est orienté vers une clientèle de pro en 2014. Il a pris ses fonctions de chargé d’affaires à Vincennes en janvier.

 

Pourquoi avoir choisi la Caisse d’Epargne Il-de-France ?

Au bout de 4 ans au CIC comme conseiller bancaire, je souhaitais évoluer, notamment vers les pros.  Comme ce n’était pas possible en interne, j’ai postulé  à la CEIDF. J’ai été assuré de pouvoir évoluer rapidement et j’ai rejoint l’agence de Charenton comme conseiller financier.

Je m’y suis épanoui sous la houlette d’un excellent directeur, mais j’avais toujours la volonté d’aller sur un portefeuille de professionnels. L’opportunité s’est présentée en 2014. J’ai donc démarré comme conseiller clientèle pro sur les agences d’Ormesson et La Varenne. J’ai suivi en parallèle le programme de formation certifiant AGIF, soit deux jours par mois qui m’ont appris à analyser les dossiers financiers de ce type de clientèle.

 

Qu’est-ce que vous avez trouvé chez les pros ?

C’est une croissance, la certitude de travailler sur un secteur d’intérêt économique essentiel. Après 6 ans auprès des particuliers, la clientèle des pros apporte une grande diversité, tant sur le profil des clients et de leur activité que dans leurs demandes, à la fois sur leurs structures que personnels. On approche le client via l’analyse de son bilan comptable ce qui permet de mieux le  comprendre. Selon que l’on gère un commerce de proximité, un artisan ou une profession libérale, les besoins en placement, en  assurance ou financement sont différents et on dispose d’une gamme de produits spécifiques qu’on adapte sur-mesure à chacun.

 

Vous êtes à Vincennes depuis quelques mois, comment vivez-vous ce changement ?

Fin 2016, ma hiérarchie m’a proposé cette évolution. Avec Vincennes, je change de secteur et je gère un portefeuille de pros très actifs. Vincennes est la plus grosse agence du 94, il y a donc un flux constant de demandes, une clientèle exigeante, des dossiers de financements plus importants et complexes que ce que j’avais auparavant et des seuils en termes de collecte pour les structures qui dépassent le million d’euros. Je suis très heureux de cette promotion et la satisfaction de mes clients se voit dans le nombre de recommandations que je reçois. Pour réussir, un bon relationnel et un bon réseau est essentiel.

 

Donc pas de regrets d’avoir choisi les pros ?

Après presque 3 ans chez les pros, je suis bien dans mon métier: je gère un beau portefeuille dans une ville dynamique avec des commerces à chaque coin de rue et des habitants qui ont les moyens de se faire plaisir … L’économie locale redémarre et offre du potentiel. Au quotidien, je peux m’appuyer sur le directeur de l’agence, le directeur du secteur, ma hiérarchie, les collègues de la Gestion privée, et de l’agence. Une excellente synergie et un esprit d’équipe qui font les réussites que nous connaissons sur notre secteur.