Nos actions
Accueil Actualités Saint-Denis : la tour Pleyel se prépare à sa deuxième vie
Construction - Grand Paris

Saint-Denis : la tour Pleyel se prépare à sa deuxième vie

Grand Paris - Transport

Grand Paris express : le génie civil de la gare de Fort d’Issy-Vanves-Clamart

Grand Paris - Transport

Le 1er tunnelier de la ligne 16 inauguré à Aulnay-sous-Bois

Construction - Grand Paris

Saint-Denis : la tour Pleyel se prépare à sa deuxième vie

La tour Pleyel à Saint-Denis a été intégralement désossée avant sa transformation en hôtel 4 étoiles. ©Sylvain Hitau

Avec quelques mois de retard sur le calendrier initial, les travaux de réhabilitation de la tour Pleyel à Saint-Denis débuteront au cours du deuxième trimestre de 2020. Rien d’anormal pour un chantier de cette envergure portant non seulement sur la transformation de l’emblématique édifice en hôtel 4 étoiles, mais aussi la construction de deux immeubles de bureaux, de commerces et d’un centre d’affaires.

Le plus dur est fait ou presque ! En effet, totalement désossée, la tour Pleyel est débarrassée de ses 12 000 tonnes de déchets dont 740 d’amiante. « Une des plus grandes opérations de curage et désamiantage en milieu urbain en Europe », avait indiqué Financière des quatre rives (FQR) fin 2018 lors de la finalisation de cette délicate et coûteuse opération (10 millions d’euros), menée avant l’obtention du permis de construire pour gagner du temps. FQR intervient en tant qu’AMO conception et construction pour le compte de Pleyel investissement, une filiale de la compagnie d’assurances AFI Esca – Groupe Burrus, propriétaire de l’intégralité de la tour depuis décembre 2015.

 

Si FQR est présente dans plusieurs villes de France (Lille, Strasbourg, Valence, Cannes), l’Ile-de-France est actuellement son premier marché du fait du colossal projet de réhabilitation de la tour Pleyel et du réaménagement du site qui l’entoure.

 

32 000 m2 de bureaux

Le permis délivré le 30 novembre 2018 étant purgé de tous recours depuis le 12 février 2019, plus rien ne s’oppose désormais à la poursuite de la transformation de l’emblématique édifice, culminant depuis 1974 à plus de 140 mètres dans le ciel de Saint-Denis. Un projet ambitieux conçu avec l’agence d’architecture 163 Ateliers qui a nécessité deux enquêtes publiques : l’une pour la modification du PLU de Saint-Denis et l’autre dans le cadre de la délivrance du PC.

 

En effet, la programmation prévoit près de 77 000 m2 de superficie répartis entre l’actuelle tour (35 000 m2) où prendra place un hôtel 4 étoiles de 700 chambres dont l’exploitant sera dévoilé à la fin septembre, et 32 000 m2 de bureaux implantés dans deux nouveaux immeubles de 16 000 m2 chacun.

L’un en forme de U qui disposera également de 3 400 m2 de commerces encerclera le pied de la tour et l’autre s’intercalera entre la tour et la rue Francisque Poulbot, longeant le faisceau ferroviaire. Situé à la place de la galerie commerciale entièrement démolie, ce dernier comprendra également un centre de conférence et d’exposition doté d’un amphithéâtre de plus de 6 000 m2 et 200 places de parking en sous-sol.

 

Piscine panoramique

 

L’hôtel de 40 niveaux se distinguera notamment par sa piscine située aux 38e et 39e étages. « Nous avons profité de l’emplacement laissé vacant par les équipements techniques de type chaudière pour positionner ce bassin de 6 mètres sur 9 mètres », explique Boris Litty, directeur délégué de Financière des quatre rives. « Nous réfléchissons à le rendre accessible aux résidents du quartier ». La terrasse sera recouverte d’un cube en verre pour y installer un bar ou un restaurant panoramique qui complètera la piscine.

 

Au niveau du socle, le parti pris architectural vise à « inclure la tour dans le paysage urbain », pour ce faire l’entrée s’effectuera sur le parvis qui sera également reconfiguré. Les façades des nouveaux immeubles sont en verre pour « casser le monolithe de la tour et ne pas créer une deuxième barrière », précise Boris Litty. Cela permettra aussi de refléter la tour restaurée et lui redonner sa magnificence.

 

Depuis juillet 2019, l’étude d’avant-projet est en cours. Le début des travaux est programmé pour le deuxième trimestre de 2020 et la livraison au cours du deuxième semestre de 2023, soit un an après le calendrier prévu initialement. Boris Litty espère néanmoins que l’intégralité du programme soit opérationnel pour la coupe du monde de rugby prévue à l’automne.

 

Logo Journal du Grand Paris         Article écrit en partenariat avec Le journal du Grand Paris.

 

Cet article vous a-t-il intéressé ?

0

oui

non

0

haut de page

Nous suivre

La Caisse d’Epargne Ile-de-France utilise des cookies pour pouvoir mesurer la fréquentation du site. En poursuivant votre navigation et en faisant défiler la page vous acceptez leur utilisation.

Paramétrer les cookies

Profitez de notre meilleure expérience !

La société Caisse d’Epargne Ile-de-France utilise des cookies pour améliorer votre expérience et pour nous permettre de mesurer l’audience du site. Pour en savoir plus sur les types de cookies utilisés sur ce site et les gérer, cliquez sur « Paramétrer ». Si vous désactivez certains cookies, cela peut affecter votre navigation sur le site.

Plus d'informations

Paramétrer
Tout accepter

Accédez au site sans option

Ces cookies sont indispensables pour permettre le bon fonctionnement du site. Vous ne pouvez pas désactiver ces cookies car le site Internet ne peut pas fonctionner correctement sans eux.

Toujours actif

Accédez au site sans option

Cookies techniques Cookies fonctionnels

Les cookies techniques servent, par exemple, à garder temporairement en mémoire les informations de connexion et fournir une connexion sécurisée. Les cookies fonctionnels permettent de mémoriser vos préférences sur le site, comme votre panier par exemple.

Aidez-nous à améliorer notre site

Ces cookies nous permettent d’analyser votre navigation et de mesurer l’audience de caisse-epargne-ile-de-france.fr en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et d’adapter le contenu à vos centres d'intérêt.

Accepter
Confirmer