Nos actions
Accueil Actualités Saskia Sassen : « La ville-monde est indispensable aux entreprises d’aujourd’hui »
Grand Paris

Saskia Sassen : « La ville-monde est indispensable aux entreprises d’aujourd’hui »

Grand Paris

Un maire sur cinq est une femme en Ile-de-France

Grand Paris

Marie-Célie Guillaume : « Paris La Défense fait évoluer son modèle économique »

Grand Paris

Saskia Sassen : « La ville-monde est indispensable aux entreprises d’aujourd’hui »

Intervention de Saskia Sassen, lors du 1er Global cities makers forum, qui s’est déroulé les 14 et 15 février dernier à la CCI de Paris.

Saskia Sassen, sociologue et économiste à l’université Columbia, New York, figurait parmi les invités internationaux du Global cities makers Forum organisé par Paris Ile-de-France Capitale Economique, les 14 et 15 février.

– Vous avez, dès les années 1990, développé le concept de ville-monde. A l’époque pourtant, cette idée n’était pas très en vogue.

 

Saskia Sassen : Effectivement, les cœurs des grandes villes s’appauvrissaient, désertés par leurs habitants les plus aisés. Dans les années 1970, New York avait frôlé la faillite ! L’on croyait aussi que la révolution numérique rendrait caduc le concept même de ville. A quoi pouvaient-elles encore servir ? Mais c’était ignorer la réalité de la nouvelle économie.

 

– En quoi les métropoles restent-elles indispensables ?

 

Nous sommes entrés dans une économie d’intermédiation où les entreprises deviennent extrêmement spécialisées. Contrairement à la période précédente, où elles abritaient en leur sein toutes les fonctions qui leur étaient nécessaires, aucune ne dispose aujourd’hui de tout le savoir dont elle a besoin.

 

Elles doivent travailler en réseau avec d’autres entreprises pour espérer conquérir des marchés : spécialistes juridiques, financiers, sociétés de marketing, d’études de marchés, chercheurs, développeurs, start-up, etc. Et ces compétences se trouvent rassemblées dans les métropoles.

– En quoi cette tendance bouleverse-t-elle physiquement la ville ?

 

Les villes sont devenues si puissantes qu’elles ont besoin d’un nouveau type de matériau urbain. Le secteur financier, notamment, occupe une part croissante de l’espace. Au point que l’on en arrive à trouver, à Manhattan mais aussi à Milan, des immeubles de bureaux neufs, mais vides : cela peut paraître étonnant mais ils constituent, pour les investisseurs, un patrimoine physique de plus grande valeur que des avoirs financiers titrisés dans lesquels on n’a plus confiance.

 

Logo Journal du Grand Paris         Article écrit en partenariat avec Le journal du Grand Paris.

 

Cet article vous a-t-il intéressé ?

1

oui

non

0

haut de page

Nous suivre

La Caisse d’Epargne Ile-de-France utilise des cookies pour pouvoir mesurer la fréquentation du site. En poursuivant votre navigation et en faisant défiler la page vous acceptez leur utilisation.

Paramétrer les cookies

Profitez de notre meilleure expérience !

La société Caisse d’Epargne Ile-de-France utilise des cookies pour améliorer votre expérience et pour nous permettre de mesurer l’audience du site. Pour en savoir plus sur les types de cookies utilisés sur ce site et les gérer, cliquez sur « Paramétrer ». Si vous désactivez certains cookies, cela peut affecter votre navigation sur le site.

Plus d'informations

Paramétrer
Tout accepter

Accédez au site sans option

Ces cookies sont indispensables pour permettre le bon fonctionnement du site. Vous ne pouvez pas désactiver ces cookies car le site Internet ne peut pas fonctionner correctement sans eux.

Toujours actif

Accédez au site sans option

Cookies techniques Cookies fonctionnels

Les cookies techniques servent, par exemple, à garder temporairement en mémoire les informations de connexion et fournir une connexion sécurisée. Les cookies fonctionnels permettent de mémoriser vos préférences sur le site, comme votre panier par exemple.

Aidez-nous à améliorer notre site

Ces cookies nous permettent d’analyser votre navigation et de mesurer l’audience de caisse-epargne-ile-de-france.fr en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et d’adapter le contenu à vos centres d'intérêt.

Accepter
Confirmer