Grand Paris express : visite du centre d’exploitation des lignes 16 et 17 à Aulnay

Les bâtiments ont été dessinés par l’architecte Mark Wilson, agence Groupe-6. © SGP/Agence Groupe 6

C’est le chantier de tous les superlatifs, à la mesure du projet du Grand Paris express. Les sites de maintenance et de remisage (SMR) et de maintenance des infrastructures (SMI) des lignes 16 et 17 du Grand Paris express, tout comme le poste de commandement centralisé (PCC) des deux lignes, seront livrés en 2024 sous l’égide de Bouygues bâtiment Ile-de-France, mandataire du groupement réalisant les travaux et gestionnaire du site. Le SMI d’Aulnay assurera aussi la maintenance des infrastructures de la ligne 15 nord.

Ces bâtiments, dont la façade cinétique est visible de l’autoroute A1, impressionnent par leur taille. Ils s’élèvent sur l’ancien site PSA, à cheval entre les départements de la Seine-Saint-Denis et du Val d’Oise, sur les communes d’Aulnay-sous-Bois et de Gonesse. Conçus par l’architecte Mark Wilson, agence Groupe-6, ils visent la labellisation HQE excellence. Le site, qui reprend le principe des sheds, typique des bâtiments industriels du XIXe siècle, à la fois en toiture et en façade, accueillera une œuvre de l’artiste plasticien Yann Kersalé. Les bâtiments sont conçus comme de grandes ondes qui soulignent les courbes des rails et le mouvement des trains.

Tour de contrôle

Le site est relié à la ligne 16 par un tunnel d’environ 1,5 km et à la ligne 17 par une liaison d’environ 1 km. La Société du Grand Paris a acquis, en 2014, 20 des 180 ha de la friche laissée par PSA.

Le poste de commandement centralisé (PCC) des lignes 16 et 17, situé dans les étages du site de maintenance des infrastructures (SMI) baptisé tour de contrôle, assurera le pilotage, la sécurité et la sûreté du métro automatique. Des tableaux de contrôle optique le permettront, chaque opérateur disposant de six écrans pour monitorer lignes et gares. 230 compagnons œuvrent sur le site.

En marge de la visite des lieux, Bernard Cathelain, membre du directoire de la Société du Grand Paris, rappelait le calendrier d’ouverture des lignes 16 et 17 : les tronçons Saint-Denis Pleyel-Clichy-Montfermeil (ligne 16) et Saint-Denis Pleyel-Gare du Bourget (ligne 17), seront ouverts fin 2026 ; le prolongement de la ligne 16 jusqu’à son terminus Noisy-Champs est annoncé pour 2028, tout comme le prolongement de la ligne 17 jusqu’au Parc des expositions de Villepinte, tandis que le tronçon de la ligne 17 reliant le Parc des expositions au Mesnil-Amelot, son terminus, est annoncé pour 2030.

Des temps de parcours divisés par trois ou quatre

La Courneuve six-routes/Le Mesnil Amelot : 22 min contre 1h02 aujourd’hui
Saint-Denis Pleyel/Le Bourget aéroport : 9 min contre 44 aujourd’hui
Aéroport Charles-de-Gaulle/Noisy-Champs : 31 min contre 1h09 aujourd’hui

PCC, SMR et SMI

PCC : Le poste de commandement centralisé récolte en temps réel les données du métro, coordonne la circulation des trains, surveille et régule le trafic, tout en assurant la qualité du service.
SMR : Le site de maintenance et de remisage est l’endroit où les trains sont réceptionnés, révisés, entretenus, réparés et entreposés.
SMI : le site de maintenance des infrastructures regroupe les engins et installations permettant la maintenance des équipements du métro en parfait état de fonctionnement (voies, tunnels, viaducs, distribution d’énergie).

En chiffres

– 5 500 tonnes de charpente métallique, soit autant de métal que la Tour Eiffel
– 20 ha : surface totale du site (1,6 km de long)
– 50 000 m2 de surface de plancher créés soit 7 terrains de foot
– 250 000 m3 de déblais dont 150 000 m3 de traitement in situ
– 1,6 km de murs de soutènement
– 3 500 m3 de béton de fondation de voies ferrées
– 400 km de fourreaux en multitubulaires
– 8 grues à tour au démarrage
– 32 000 m3 de béton
– 30 000 m2 de dallage

Les opérateurs 

Marché tous corps d’état : Bouygues bâtiment Ile-de-France avec Fayat énergie services et Clévia
NGE-Guintoli (lot TA) : réalise le terrassement et la dépollution et les travaux de réseaux enterrés et plateformes
Eiffage TP : réalise le tunnel de la ligne 16
Ineo SCLE ferro/Unifer France/Esaf/GCF (lot VFPAC) : réalisent les travaux de voies ferrées et caténaires

Un futur quartier mixte

« Le paysage urbain de ce site, fruit d’un héritage des 40 dernières années, est composé d’objets hors d’échelle : parc d’expositions, installations aéroportuaires, infrastructures routières, zones d’activités et de commerces, indique la SGP. Avec l’arrivée de nouveaux projets tels que celui du centre d’exploitation, le quartier deviendra mixte, mêlant activités tertiaires, logements, équipements publics et espaces verts dans des proportions équilibrées. Ce réaménagement représente la plus grande opération de ce type réalisée en Ile-de-France pour les dix ans à venir ».

En partenariat avec  https://www.lejournaldugrandparis.fr/wp-content/uploads/2014/07/Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2015-09-23-%C3%A0-12.07.29.png

Cet article vous a intéressé ?
Partez-le sur les réseaux !