Un financement adapté pour un hôpital d’envergure

0611010506314 web tete

Acteur majeur dans le domaine de la santé, la Caisse d’Epargne Ile-de-France finance le futur Groupement hospitalier Nord-Essonne situé sur le plateau de Saclay, qui accueillera ses premiers patients dès 2025.

Construit par Eiffage, il accueillera sur 45 000 m2, 475 lits et 10 blocs opératoires, des services de médecine, de chirurgie, de médecine aiguë (réanimation, soins intensifs) et une maternité.

La première pierre a été posée cet été et l’ouverture au public est prévue en 2025.

 

La différence entre le coût total de la construction et les fonds propres est financée par un emprunt bancaire de 117 millions, réparti à parts égales entre 4 banques dont la Caisse d’Epargne Ile-de-France.

Nous octroyons ainsi un prêt de 29,25 millions d’euros sur 34 ans. Le bouclage du plan de financement ayant été perturbé par la crise sanitaire, la Caisse d’Epargne Ile-de-France a également accordé une ligne de financement à court terme de 10 millions d’euros pour accompagner le futur hôpital dans la gestion de sa trésorerie.

Téléchargement

Cet article vous a intéressé ?
Partez-le sur les réseaux !

Un quartier innovant et vertueux dans le futur village des athlètes

Groupement nexity sa eiffage immobilier idf light

Dans le cadre de la construction du Village des athlètes, la Caisse d’Epargne Ile-de-France participe au financement de la SCCV Quinconces (groupement formé par la Caisse des Dépôts, CDC Habitat et Icade Promotion) à hauteur de 93 M€. Forte de son expertise reconnue sur ce type de financements, la Caisse d’Epargne Ile-de-France joue le rôle d’arrangeur et d’agent du financement sur ce projet, et se positionne comme le point de contact privilégié entre la SCCV Quinconces, opérateur lauréat de la consultation lancée par SOLIDEO pour le secteur D du village des athlètes, et les 8 autres banques du réseau Caisse d’Epargne. Cette opération d’envergure, prévoit, en “phase héritage“, la reconversion innovante et vertueuse des logements accueillant les athlètes en 650 logements familiaux, bureaux et commerces ainsi qu’une forêt urbaine de 3 000 m2. Par sa contribution, la Caisse d’Epargne Ile-de- France démontre une fois de plus son engagement et sa volonté en faveur d’une société plus responsable et inclusive.

Fin 2024, le Village de athlètes, sera reconverti en un réel quartier de vie pour les habitants de Saint-Ouen-sur-Seine. La CEIDF est partie prenante du financement de ce nouveau quartier. Fidèle à ses valeurs d’utilité et de solidarité, la Caisse d’Epargne Ile-de-France, affirme à nouveau via ce financement sa mobilisation en faveur du développement économique et social des territoires.

Un projet ambitieux et responsable

Ce projet de près de 51 700 m², répond aux enjeux du territoire de Seine-Saint- Denis par la création d’un nouveau quartier à partir des infrastructures du Village des athlètes, qui se composera de 18 % de bureaux, 5 % d’activités et de commerces et environ 650 logements. Il déclinera de manière forte les ambitions environnementales et sociales du Village des athlètes. Le projet implique de fortes notions sociales telles que l’inclusion, la mixité urbaine et la transition écologique avec l’implantation d’une forêt urbaine, prolongée par des jardins sur les toits. Cet îlot de fraicheur contribuera à la lutte contre les îlots de chaleur. Alignés sur les accords de Paris, le projet intègre un très haut niveau d’exigence environnementale et vise la réduction des émissions de carbone sur l’ensemble des bâtiments qui seront livrés.

Avec environ 7 hectares d’espaces verts, la nature occupera une place essentielle au sein du Village des athlètes. Un véritable parc urbain, des îlots paysagers ou encore les berges de Seine réaménagés offriront ainsi des lieux de promenades, de détente et de loisirs. Le Village des athlètes incarnera l’urbanisme du XXI° siècle grâce à sa performance énergétique, sa neutralité carbone et une forte valorisation de la biodiversité. Son aménagement est également imaginé pour favoriser le “vivre ensemble” et le développement d’une société inclusive, prenant en compte la diversité des besoins de chaque citoyen et notamment des personnes en situation de handicap.

La Caisse d’Epargne Ile-de-France a apporté un financement d’un montant de 93 M€ en associant 8 autres Caisses d’Epargne (CEBFC, CEHDF, CEGEE, CELC, CEMP, CEN, CEPAL, CERA) et la Compagnie Européenne de Garanties et Cautions (CEGC). Elle permet à la banque mutualiste de soutenir le groupement formé par la Caisse des Dépôts, CDC Habitat et Icade Promotion, à travers la SCCV Quinconces, dans sa volonté de transformation de cet héritage en quartier inclusif et écologique.

Cet article vous a intéressé ?
Partez-le sur les réseaux !

La Caisse d’Epargne Ile-de-France au côté de SEQENS œuvre pour un habitat social durable

6 bis

Cette enveloppe de financement s’inscrit dans la volonté de Seqens, un des acteurs majeurs du logement social en Région Ile-de-France, de poursuivre le programme de rénovation de son parc de 100 000 logements, avec l’objectif d’en réduire de manière significative la consommation énergétique moyenne.

Cette 3eme convention de partenariat souligne ainsi toute l’implication de la Caisse d’Epargne Ile-de-France au côté de Seqens, dans le développement d’un habitat social durable et respectueux de l’environnement.

6

Cet article vous a intéressé ?
Partez-le sur les réseaux !